La morsure de rat

Les cavités buccales des animaux hébergent des bactéries riches et variées.

Traditionnellement aucune de ces bactéries n’est pathogène mais certaines peuvent être pathogènes opportunistes, c’est à dire qu’elles profitent de plaies des muqueuses de la bouche pour provoquer des abcès, gingivites, et autres infections spécifiques.

À côté des espèces pathogènes opportunistes, les bactéries buccales sont aussi responsables de contamination lors de morsures. Toutes espèces animales, incluant l’homme, transmet des bactéries lors de morsure, mais les problèmes les plus graves apparaissent lors des morsures réalisées par des carnivores et notamment les rongeurs, comme les rats.

Cette morsure du rat est problématique chez l’homme. Les bactéries dues aux morsures de rat peuvent provoquer des abcès et troubles respiratoires. La morsure de rat peut être responsable du syndrome dit de la rat-bite fever, appelé aussi syndrome fébrile de morsure du rat, qui est caractérisé par une inflammation au niveau de la plaie provoquant un ulcère, une fièvre, des vomissements, des polyarthrites, ou des myocardites.

Des taux de mortalité de 10 à 20 % sont parfois observés lorsque les mesures urgentes ne sont adoptées dès la morsure. Les symptômes peuvent intervenir directement après la morsure, mais peuvent aussi apparaître plusieurs semaines après la guérison.

Publicités

One Response to La morsure de rat

  1. Ping: Tweets that mention La morsure de rat « Le blog des répulsifs anti-rongeurs et anti-insectes -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :