Les rats ont envahi Marseille: repulsif.fr se mobilise

La semaine dernière, nous publions un post sur les dangers de la présences des rongeurs dans notre environnement. Nous rappelions que les rats et autre rongeurs nuisibles peuvent être responsables de nombreuses maladies qui sont transmissibles à l’homme.

Le constat désolant de la prolifération des rongeurs est actuellement visible dans la deuxième plus grande ville de France: Marseille. Depuis plus d’un moment, les rongeurs ont investi la Cité Phocéenne, ne craignent plus de sortir et cohabitent avec les marseillais. Les rats de taille considérable n’hésitent d’ailleurs pas à s’inviter dans les appartements, troublant ainsi la quiétude des habitants de Marseille.

Il faut dire que la chaleur et le défaut de ramassages des ordures ont contribué à la rapide prolifération de ces nuisibles. Cela va très vite posé un problème de santé publique si les autorités de la cité phocéenne ne prennent pas très vite les mesures qui s’imposent pour éradiquer ces animaux de la ville. Les rats sont, rappelons le, vecteurs de maladies graves comme la peste, la leptospirose, la fièvre aphteuse, la toxoplasmose, la salmonellose et le typhus murin. Et quand on sait qu’aujourd’hui, on dénombre dix (10) rats pour un (1) habitant, la situation devient alarmante. Et bien que les dératiseurs aient commencé à diffuser des poisons dans toute la ville, il ne faut pas oublier que les rats sont des animaux très malins et s’adaptent très rapidement à toutes les situations.

L’idéal serait que tous les foyers s’équipent de répulsifs à ultrasons, comme ceux vendus chez repulisif.fr. Les répulsifs anti-rongeurs Weitech vendus par repulsif.fr produisent des sons complexes de très haute fréquence et de très haute intensité. Ces sons sont inaudibles pour l’homme mais audibles pour les rongeurs et la plupart des insectes. La modulation permanente de la fréquence et de l’intensité de ces ultrasons affectent leur système nerveux, perturbent leurs habitudes communicatives et sociales, et les empêchent d’entendre leurs prédateurs. Cela les contraint à quitter les lieux où ils sont indésirables et à retourner dans leur milieu naturel, ou dans des lieux non protégés. Les ultrasons se comportent comme des sons : ils rebondissent contre les surfaces lisses et sont absorbés par des matières poreuses ou molles. Ils ne traversent donc pas les murs et sont plus efficaces à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cela va sans doute contribuer à les éloigner très rapidement et permettre ainsi aux habitants de préserver leur santé.

La mairie devrait agir vite et penser à équiper les sites stratégiques comme les stations de métro, les musées – et avec la rentrée qui se profile – les écoles, les universités et les cantines scolaires. Cela constituerait un bon début dans la lutte pour l’éradication des rongeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :